Je suis née dans les années 80 sur fond de synthé, de débats politiques embués et de crinières échevelées.

Mes parents n’avaient qu’à se baisser pour ramasser du boulot et ne s’encombraient pas de considérations écolo au volant de leur 205 GTI. On ouvrait les fenêtres en grand et je sortais le bras pour sentir battre l’air de la liberté contre la paume de ma main. Evidemment ça ne dérangeait personne, et parfois même on ne mettait pas la ceinture à l’arrière …C’était l’époque des cheveux crépés, des fuseaux fluos et des épaulettes qui structurent les allures, comme pour contrebalancer les silhouettes décharnées par le VIH.Pour le makeup y’avait pas de tuto Youtube alors on y allait à la truelle. Toutes les raisons étaient bonnes pour ressembler à Debbie Harry ou Madonna ! Finalement les années 80 c’était un peu la dernière fête avant la gueule de bois …

Fête immortalisée par Amandine Lafon et Marine Arborio d’après une idée de Yasmine Bohéas.

Série capturée par Amandine Lafon aka @folky_francy

Série photographiée par Marine Arborio / @_mona.ma_

Texte : Mathilde C.

Modèles : Alima, Emma, Mathilde et moi-même

Style: We Found it Vintage et Favoris by Lydia

Posted by:bonjourlasmala

One thought on “Girls just wanna have fun – Shooting 80’s

  1. c’est bien résumé. triste et froid malgré les couleurs vives. J’étais ado. En cherchant bien ma mère à bien du garder des catalogues de la redoute de l’époque. Moi j’ai gardé un Pierrot en porcelaine , un bandana et un chouchou fluo et des k7 de Jeanne Mas (nan… c’est pas vrai là !).

Laisser un commentaire