Photos: Marine Arborio @_mona.ma_

Mon expérience

Voilà quelques mois que je m’intéresse de près aux culottes de règles. Je vous avoue que si on me propose de me simplifier le quotidien tout en me sentant plus à l’aise alors je suis la première à foncer. J’en avais déjà une lorsque Caroline de la marque Moodz Underwear m’a approché pour cette collaboration. L’occasion rêvée pour vous partager mon expérience et mon avis concernant ce produit que je trouve révolutionnaire pour nous, les femmes.

Une routine assez simple commence à se mettre en place de mon côté: j’utilise la cup pendant les 3/4 premiers jours de flux qui souvent les plus importants, puis les culottes (j’en ai deux) que je porte la nuit.
Pour les derniers jours je porte des protège-slip réutilisables. Cependant cette routine est encore en train de s’ajuster à son rythme car la cup me gêne de plus en plus, sa mise en place est un peu compliquée pour ma part et je m’y retrouve moins que la culotte.

Je me suis vite habitué aux culottes que je trouve confortables et féminines. Elles ne serrent pas le ventre, elles absorbent bien et on en devient vite assez fans. Perso je suis convaincue, et ce, bien avant de vous en parler ici.

Mon Shorty Moodz

J’ai choisis le shorty plumetis & liseré doré (grand flux) que j’ai porté en premier jour de règles lors d’une journée de boulot à la maison. Je l’ai gardé environ 6h sans fuite cependant elle peut se garder jusqu’à 12 heures selon les flux. Mon repère (principalement en période de flux abondant) : lorsque l’on commence à sentir une sensation humide, ça veut dire qu’il est l’heure de la changer !
Après utilisation, je la passe à la machine à laver sur le cycle froid (ou 30°) avec des couleurs similaires (sans adoucissant) puis je la fais sécher naturellement.

5 raisons de l’adopter:
– Le shorty Moodz absorbe entre 3 et 4 tampons et peut se porter entre 6 et 12 heures selon les flux (cela varie en fonction des femmes)
– Sa taille mi-haute permet un bon maintien et l’élastique ne serre pas le ventre. Pour le moi le confort est essentiel surtout dans les premiers jours de règles (d’autant plus avec ma cicatrice de césarienne, je fais attention à être bien dans mes sous vêtements.)
– Les détails féminins de l’extérieur en plumetis mixé au polyamide rend la culotte très agréable au touché. J’aime l’idée d’allier le côté pratique et l’envie d’être quand même jolie.
– Une démarche plus SAINE pour nos corps et pour la planète: En moyenne, 1447 serviettes hygiéniques sont utilisées chaque seconde dans le monde et 45 milliards de serviettes sont jetées par an.
– Une marque Française dont la transparence rassure et qui se veut proche de sa clientèle.

 J’étais moi-même un peu sceptique en commençant, puis la culotte s’est doucement immiscée dans mon quotidien sans que je trouve cela sale ou encore bizarre, finalement c’est comme laver les tâches de nos vêtements. Je trouve que cette culotte m’a permise d’apprivoiser encore plus mon corps, c’est une manière d’accepter nos règles, nos flux et de vivre en paix avec chaque mois.

Interview à Caroline, l’une des fondatrices

J’ai voulu profiter de cet article en préparation pour vous sonder sur vos questionnements, doutes, blocages en stories il y a quelques temps. Vous avez joué le jeu, MERCI pour ça. J’ai donc orienté l’interview des fondatrices dans ce sens pour avoir le maximum d’informations à vous donner.

Y: Pourriez-vous nous aiguiller sur le quotidien avec les culottes menstruelles? Comment les utilisez-vous au quotidien pour vous-même ?
C: Il est vraiment très difficile de faire des généralités parce que chaque femme est différente et que tout fluctue en fonction du cycle de chacune, de sa durée, son intensité…

En moyenne, au bureau, nous avons 5 ou 6 Moodz pour 5 jours de règles.
Nous les utilisons tous les jours et toutes les nuits en protection principale et/ou complémentaire pour celles qui ont un flux abondant.
Certaines n’utilisent que des Moodz. D’autres les couplent à une cup. Tout dépend vraiment de la routine de règles de chacune.

5 ou 6 est un bon nombre pour pouvoir tenir durant toutes ses règles.
Ceci ne veut pas dire qu’il faut tout de suite en commander 5. Nous conseillons à nos utilisatrices de commencer avec 1 ou 2 pour voir ce qui leur convient le mieux, puis d’étoffer leur collection en fonction.

Au bureau, nous avons toutes trouvé un roulement qui nous convient assez bien. Nous utilisons 4 Moodz sur les deux premiers jours (1 par jour et 1 par nuit). Nous les rinçons après utilisation. Puis le jour 3 nous les passons à la machine. Ceci nous permet d’utiliser nos 2 autres Moodz restantes le jour 3 et d’avoir les 4 autres pour les jours 4 et 5.

Y: Un des blocages qui revient souvent dans les questions c’est le prix. Combien coûtent les culottes Moodz et combien en faut-il pour tenir une période de règles?
C: Nos Moodz coûtent 32 ou 37 euros, en fonction du modèle.
Nos culottes basiques sont à 32€. Les shorty et taille haute sont à 37€.
C’est un coût initial mais comme nos Moodz durent en moyenne plus de 3 ans, c’est très rapidement rentable.

Une femme dépense plus de 150€ pour ses protections hygiéniques par an. Ce prix est amorti dès la première année avec 4 ou 5 culottes, et la durée d’utilisation de nos Moodz permet même de réaliser plus de 300€ économies sur les 2 années qui suivent.

Y: Beaucoup de femmes on un flux très abondants les premiers jours de règles voir pendant toute la période. Le nouveau modèle flux abondant pourrait être une solution pour elles ? Qu’en est-il des fuites?
C: Nous avons co-créés nos Moodz pour flux abondants avec des femmes ayant des stérilets en cuivre (flux très très très abondants) et un bureau d’innovation textile et faites testées par. En moyenne, Elles absorbent entre 3 et 4 tampons.

Après tout dépend de ce qu’on appelle flux abondant, parce-que d’une femme à l’autre c’est parfois difficile de savoir.
Si les flux sont vraiment très très très abondants, comme ceux des femmes qui souffrent d’endométriose par exemple, nos Moodz même les plus abondantes, tiennent plus 6 heures que 12. Je préfère être transparente plutôt que de dire que nos culottes tiennent 12 heures tout le temps et laisser des utilisatrices dans l’embarras une fois qu’elles l’essaient.

Après pour des flux abondants « classiques », même si je n’aime pas ce terme, nos Moodz fonctionnent très bien et peuvent durer toute une journée. Encore une fois, tout dépend vraiment des femmes. Nous avons fait des tests avec des femmes qui ont de l’endométriose, des stérilets en cuivre et des femmes ayant « juste » un flux abondant.

Certaines utilisent nos Moodz en protection complémentaire ou la nuit, et elles trouvent cela super. D’autres l’utilisent en protection principale et adorent aussi. Elles peuvent être utilisées en protection principale ou complémentaire.
Notre technologie permet d’éviter les fuites, mais nous conseillons de changer de culottes en cas de fort sentiment d’humidité. C’est le signal ;).

Y: Comment s’entretiennent les culottes? Avez-vous des astuces pour les déplacements?
C: Nous avons pensé nos Moodz pour qu’elles durent plus de 3 ans minimum, et nous avons sélectionné des matériaux robustes exprès pour cela. Notre membrane imperméable, par exemple, est fabriquée en France, par le leader européen des textiles imperméables et respirants. Cela a un coût, mais au moins on est sûre qu’il n’y aura pas de fuites ;).

Les Moodz fonctionnent vraiment comme de la lingerie classique. Elles peuvent supporter autant de lavages qu’une culotte normale. Pour bien les entretenir, il faut les rincer à l’eau froide après utilisation jusqu’à ce que l’eau soit claire.

Pour les Moodz flux moyen et léger, un simple rinçage suffit. Pour les modèles abondants, une fois le rinçage fini, nous conseillons de les laisser tremper 1 heure ou 2 puis de les laver.

Une fois rincées, il suffit de les passer à la machine à 30°, sans adoucissant. Cela abime les tissus techniques. Il est aussi possible de les laver à la main sans machine.

Le séchage doit être naturel. Pas de radiateur. Pas de sèche-linge. Cela abimerait les tissus techniques également. Pour les lessives, on peut utiliser des lessives classiques, après il est toujours mieux d’utiliser des lessives « moins invasives », plus naturelles ou bio par exemple. Nos Moodz peuvent durer bien plus que 3 ans, mais il faut en prendre soin ;).

Y: Peut-on les porter en post-partum? Notamment la nuit ?
C: Oui nos Moodz sont adaptées au post-partum, selon le flux, et peuvent être portées la nuit. D’ailleurs beaucoup de nos utilisatrices commencent par tester la nuit et se mettent petit à petit à les utiliser sur toute leur période de règles.

Que diriez-vous aux femmes qui n’osent pas encore sauter le pas? 
Nos Moodz ont été validées par plus de 4000 femmes et notées 4,6/5.
Testez ! Ça change la vie 😉

Je remercie Caroline d’avoir pris de son temps précieux pour répondre à quelques questions que l’on peut toutes être amenées à se poser. N’hésitez pas à suivre leurs actualités sur Instagram également si vous le souhaitez.

Disposez de -10% sur votre commande pour tester les culottes avec le code MOODZSMALA

Publié par :bonjourlasmala

Laisser un commentaire