Je fais partie de ces personnes qui sont arrivé à la photographie par Instagram. Je pratique le test and learn depuis quelques années, je me dis que passer à l’action est la meilleure solution pour se former l’oeil, le peaufiner. Il est vrai que le digital s’est énormément professionnalisé, cela combine différents métiers et ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver parfois.

Selon moi, il est indispensable aujourd’hui de se former de manière continue ou bien de se faire aider pour avancer correctement sur une bonne stratégie digitale. Le syndrome de l’imposteur m’a longtemps poursuivi cependant je pense avoir fait mes preuves désormais. Lorsqu’une marque me demande une stratégie digitale je passe forcément par une analyse de son identité visuelle.

C’est pour cela que je suis amenée à coacher des entreprises, gérer leurs réseaux mais de plus en plus je m’occupe de leurs shootings aussi. L’avantage de bien connaître Instagram c’est d’avoir la faculté d’analyse sur ce qui marche ou non pour proposer un contenu percutant dans la stratégie globale de communication. Le côté Influenceur (*même si je n’aime pas ce trop ce mot) nous permet aussi de shooter IRL (in real life) dans nos intérieurs et permettre ainsi au futur client de se projeter avec les produits concernés.

Faire seul(e) ou s’entourer?

Lors de mes formations j’ai souvent en face de moi des entrepreneurs qui font tout, seuls ou qui n’ont pas forcément les budgets pour payer un photographe. Ce que je comprends complètement, cependant pour faire seul il faut donc se former, persévérer, le processus est plus long. Sachez qu’avec le bon matériel et surtout la bonne préparation vous pouvez réaliser votre propre shooting!

Et si vraiment vous sentez que ce n’est pas votre force, que vous n’aurez pas le temps vous-même alors je ne peux que vous conseiller de faire appel à un photographe dont vous aimez l’oeil artistique. Parfois il vaut mieux débloquer un budget pour démarrer fort et pouvoir consacrer ses efforts ailleurs.

Votre identité visuelle va de pair avec vos valeurs de marque.

Il faut donc en amont prévoir de définir ces valeurs, vos messages à transmettre, vos mots-clefs. L’idée est de le montrer en images en variant le contenu et les styles de photographies.

Je vous conseille de mélanger trois types de photos pour votre communication, à savoir:
– Les photos humanisées (faire entrer l’humain dans l’image par des mains, de dos etc..)
– Les photos Lifestyle de vos produits dans le quotidien
– Des compositions en vue du dessus, de face et de côtés

De ce fait il faudra organiser le shooting de manière à avoir un peu de tout, c’est là que ça se complique ! Peut-être pouvez-vous combiner lifestyle et compositions pour ensuite consacrer une autre matinée à la partie humanisée. Cela vous permettra de demander de l’aide à quelqu’un pour vous photographier ou bien vous aurez le temps pour trouver vos modèles, le lieu etc…

Étape 1: Le matériel

Un reflex ou un téléphone portable
Pour ma part c’est souvent au reflex concernant les photos en intérieur et shootings professionnels. Cependant je reprends doucement la main sur les photos au téléphone pour de la photo plus perso. Si vos photos sont destinées au web ou aux réseaux sociaux alors vous pouvez utiliser l’un ou l’autre selon ce que vous avez sous le coude.

En option: Le réflecteur pour vous aider à rediriger la lumière où vous en avez envie.

Des fonds photos: Pour varier les photos qui sont généralement prises en intérieur, pour rendre une marque cohérente visuellement. Où en trouver des sympas? Sur Etsy chez foodproperlover ou encore fond boutique photo.
> Si vous souhaitez rendre votre feed harmonieux je vous conseille de tourner entre 2 ou 3 fonds unis sur des couleurs qui vont bien entre elles.
> Autre astuce: Trouver des fonds dans votre environnement comme par exemple une table en bois, un sol texturé, un mur coloré etc…

Du temps (peut varier en fonction du nombre de produits à photographier)

Étape 2: L’organisation

Inspiration: Commencer par un travail d’inspiration sur Pinterest ou Instagram. Ainsi vous ne perdrez pas de temps lorsque vous passerez au shooting. Commencer par enregistrer les photos ou compositions qui vous inspirent tout en respectant les thèmes photographiques que vous aurez choisis (photos corporate, compositions vue du dessus, le produit dans In Real Life donc intégré dans le quotidien, immortaliser les backstage…)

Faire une Liste de vos besoins:
Une fois que les ambiances sont plus ou moins choisies, préparer une liste des éléments photo par photo (ex: photo 1 / Un torchon, un fruit, un couteau sur fond bois en aplat)
1 / Thème 1: Photos humanisées
– Photo 1
Un carnet, des crayons, une main qui écrit dans le carnet, des feuilles un peu en vrac à côté, fond marron
– Photo 2
Continuez comme ça pour chaque description. Image par image.

Faites une liste des éléments qu’il vous manque pour le stylisme: Des fleurs, de la vaisselle? Un portant, un accessoire? Commencez l’expérience et testez vos compositions avec ce que vous avez sous la main dans un premier temps.

C’est un peu de préparation en amont mais cela vous permet d’aller plus vite ensuite. Pour des personnes qui veulent juste s’entraîner en photo, vous pouvez jouer avec les éléments déjà présents dans la maison.

Étape 3: La Pratique

Varier les plans

Les photos d’inspirations vous aideront beaucoup cependant n’hésitez pas à essayer différents plans. Vous pouvez commencer large et vous rapprocher de l’objet petit à petit. Variez les vues, du dessus, de côté, bougez les éléments jusqu’à ce que le résultat vous plaise.

Pour une seule photo postée j’ai souvent 7/8 variantes personnellement. Quand vous shootez pour les réseaux sociaux pensez format vertical, éloignez-vous bien pour ne pas devoir trop couper votre image.

Étape 4: L’Édition

Même si elle est naturelle elle demande aussi du temps afin que vos photos soient toutes cohérentes entre elles. Certaines personnes achètent des filtres Lightroom sur des sites comme Beloved ou encore chez Creative Market qu’ils viennent installer sur Lightroom.

Une solution qui permet d’unifier vos photos puis de définir un style. Pendant un moment j’en avais un sur mon feed Instagram. Ensuite il y a notre chère application VSCO que j’utilise la plupart du temps avec 1 ou 2 filtres préférés. Cette application est super intuitive avec ses différentes réglettes. Perso je n’utilise jamais le filtre à 100%, je joue toujours légèrement sur la luminosité, le contraste, la netteté et la balance des blancs.

Ça commence à faire beaucoup d’informations cependant plus vous activerez votre créativité plus vous irez plus loin dans le processus. Comme tout apprentissage le premier pas est difficile. Pour se former de manière accessible vous pouvez chercher des vidéos gratuites sur Youtube ou tester la super plateforme Empara.fr. J’ai décidé de me former en vidéo sur leur plateforme cette année car c’est un média qui m’attire beaucoup.

Évidemment dans cet article je survole le sujet pour vous détailler un peu les étapes et le procédé. Il y a matière à aller plus en profondeur mais j’avais envie de vous encourager à essayer de booster votre créativité ou justement à prendre conscience qu’à un moment vous aurez peut-être besoin de vous entourer.

L’entrepreneur peut vite tomber dans le piège de l’isolement ! Un seul conseil: Rencontrez, bougez, participez à des événements, vendez-vous, faîtes du réseau, ça vous motivera plus que jamais.

Je vous embrasse.

Publié par :bonjourlasmala

4 commentaires sur &Idquo;La Recette d’un Shooting fait-maison&rdquo

  1. Moi aussi, j’ai adoré cet article et j’ai appris des petites tips qui vont me permettre – grâce à de l’entraînement peut-être plus régulier – d’être meilleure. Après, si jamais tu veux rentrer plus en profondeur sur cette thématique, je suis preneuse! 👋🏻

    1. Merci pour ton message, ça me fait plaisir d’entendre que ça puisse aider un peu. Je ne pense pas avoir le temps pour entrer plus dans le détail malheureusement, nous le laissons à nos formations 😉 Bon dimanche à toi.

Laisser un commentaire